Comment lutter contre les chenilles processionnaires du pin

par | Mai 29, 2024 | ECOLOGIE | 0 commentaires

Les chenilles processionnaires du pin font partie des nuisibles qui affectent nos arbres et notre environnement. Très irritantes et allergisantes, elles représentent également un risque pour la santé humaine. Dans cet article, nous vous livrons différentes méthodes pour appréhender ces parasites et préserver vos espaces verts. Voici donc quelques astuces pour contrer cette invasion.

Mécanismes de lutte contre les chenilles processionnaires du pin

Avant toute chose, il faut savoir que la meilleure manière d’intervenir contre ces chenilles est de le faire en amont et à plusieurs niveaux :

  1. Préventives : agir sur leur cycle de reproduction afin de limiter leur développement et minimiser leur impact sur les arbres ;
  2. Curatives : intervenir localement pour tuer ou enrayer leur présence.

En combinant ces deux approches, vous obtiendrez les meilleurs résultats. Il s’agit ici de diminuer les populations de chenilles, surtout dans les zones sensibles comme les jardins publics, les sites fréquentés par les enfants et les personnes allergiques ou encore les exploitations viticoles.

Solutions mécaniques et biologiques

Au-delà des produits chimiques pouvant être utilisés, il existe diverses techniques pour agir concrètement face aux chenilles processionnaires du pin, et trouver le moyen de lutte le plus écologique possible. Celles-ci sont particulièrement intéressantes car elles respectent davantage l’environnement.

Piège mécanique

Le piègeage mécanique est une méthode non chimique qui utilise un piège pour capturer les chenilles adultes. Il s’applique généralement autour de l’arbre infesté comme ici

A LIRE :   Quelles sont les ressources d'urgences recherchées pour les feu de foret en Gironde ?

Lutte biologique

Le traitement biologique consiste à introduire des ennemis naturels des chenilles processionnaires, afin de réguler leur population. Parmi ces solutions, on retrouve :

  • Le bacille de Thuringe (Bt) : il s’agit d’une bactérie utilisée comme bio-pesticide pour détruire les larves des chenilles processionnaires. Pulvérisé en aérosol sur les nids, il doit être appliqué avant que les larves ne se transforment en chenilles ;
  • L’introduction de prédateurs naturels : certains oiseaux, comme la mésange ou le coucou, se nourrissent volontiers de chenilles processionnaires. Pour favoriser leur présence, vous pouvez installer des nichoirs aux alentours des arbres infestés par ces insectes invasifs.

Astuce maison

Si malgré toute la prévention et les traitements biologiques, vous devez intervenir pour éliminer enfin les chenilles processionnaires du pin, voici une astuce efficace qui consiste à utiliser un sac plastique :

  1. Approchez-vous de l’arbre infesté avec un seau d’eau contenant quelques gouttes de liquide vaisselle. Veillez à porter des vêtements épais et protecteurs pour éviter tout contact direct avec les chenilles ;
  2. Placez le sac plastique autour des nids de chenilles, puis nouez-le rapidement autour des branches pour emprisonner ces parasites dans celui-ci ;
  3. Décrochez délicatement le sac contenant les nids et plongez-le ensuite dans le seau d’eau savonneuse. Laissez-y tremper quelques heures, jusqu’à ce que tous les insectes soient anéantis.

Attention aux risques lors du traitement

Il est important de souligner que la manipulation des chenilles processionnaires doit impérativement être effectuée avec prudence. En effet, leurs poils urticants représentent un danger réel et peuvent provoquer des irritations, des démangeaisons et, chez certaines personnes, des réactions allergiques importantes.

A LIRE :   Comment créer une marque de vêtements respectueuse de l'environnement ?

De même, lorsque vous appliquez un produit contre les chenilles processionnaires du pin, il est primordial de bien lire les étiquettes et suivre les instructions du fabricant pour minimiser les risques de brûlures et autres désagréments liés au traitement.

Il est toutefois préférable de faire appel à un professionnel pour lutter contre ces chenilles, et ce, afin de vous assurer de la sécurisation du traitement.

Agir en amont : privilégier certaines essences d’arbres

Pour anticiper au mieux le problème des chenilles processionnaires du pin, il peut être judicieux de planter des essences d’arbres moins attractives pour ces parasites. Par exemple, privilégiez les plantations de conifères tels que l’épicéa ou le cèdre plutôt}, qui sont plus résistants aux attaques de ces nuisibles.

De même, pensez à éloigner les arbres infestés de vos habitations, terrasses, aires de jeux ou encore potagers afin de limiter au maximum l’exposition aux poils irritants de ces chenilles envahissantes.

Rester vigilant face à l’évolution des populations

La lutte contre les chenilles processionnaires du pin requiert une attention particulière et constante. Cela ne signifie pas uniquement traiter les arbres infestés, mais surtout surveiller régulièrement leur état, ainsi que celui de votre jardin. Prenez donc le temps d’observer vos espaces verts lors de chacun de vos passages et agissez dès que vous identifiez une infection afin d’éviter que celle-ci ne se propage davantage.

Noémie autrice sur soutenir lecologie

Noémie Rousseau, Autrice sur soutenirlecologie.fr

En savoir plus sur Noémie Rousseau

Noémie à 27 ans et fait partie du collectif « Pour un réveil pour l’écologie » depuis ses 20 ans. Elle cherche à diminuer son empreinte carbone de manière quotidienne et cherche surtout à faire prendre conscience à chacun des dangers du réchauffement climatique pour que petit à petit les gens prennent conscience de l’importance de soutenir l’écologie.

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *