Comment choisir le bon kit solaire thermique pour votre maison ?

par | Fév 20, 2024 | ÉNERGIE | 0 commentaires

Le chauffage de l’eau et du logement représente une part importante de la consommation d’énergie d’un foyer. Cependant, l’installation d’un kit solaire thermique allège cette charge et contribue à la protection de l’environnement. Compte tenu de la diversité des modèles, vous devez considérer quelques critères essentiels pour choisir le système le plus adapté à votre résidence.

Évaluez vos besoins énergétiques pour sélectionner le kit adéquat

La priorité est de définir le volume d’eau chaude dont vous avez besoin au quotidien. Il dépend du nombre de personnes dans votre foyer, des habitudes de consommation et des appareils qui utilisent cette ressource. Les heures d’ensoleillement par jour ont un impact direct sur les performances du système thermique. Des outils en ligne ou des professionnels peuvent vous aider à estimer ces données.

Pour déterminer le format approprié du dispositif, vous devrez calculer la superficie nécessaire pour répondre à vos besoins en eau chaude. Tenez compte de l’efficacité des amplificateurs, de l’orientation et de l’inclinaison du toit où ils seront installés.

Un kit solaire adéquat pour votre maison

Quelles sont les différentes catégories de kits solaires thermiques disponibles ?

Les équipements solaires pour la production d’énergie se déclinent en une large gamme de tailles et de configurations. Vous trouverez chez des professionnels comme Heliofrance une grande diversité de kits adaptés pour des contextes spécifiques. Les versions à circulation forcée utilisent un compresseur pour faire passer le liquide caloporteur (habituellement un mélange d’eau et d’antigel) à travers le système. Elles sont pratiques dans les provinces dans lesquelles les températures hivernales peuvent être très basses.

A LIRE :   Optimisez votre consommation d'énergie grâce à des travaux électriques modernes

Les modèles à écoulement spontané ne se servent pas d’une pompe. Ils sont plus simples et peu coûteux à installer, mais moins efficaces dans les régions glaciales. D’autres configurations de dispositifs solaires thermiques fonctionnent sur le principe de thermosiphon. L’eau tiède devient plus légère et monte naturellement dans le réservoir de stockage.

Les kits à drain-bacs déploient un système de vidange pour éviter le gel du fluide caloporteur dans les amplificateurs quand ils ne sont pas en cours d’utilisation. Les modèles combinés intègrent à la fois des capteurs thermogéniques et des mécanismes photovoltaïques pour la fabrication d’électricité. Ceci permet d’optimiser l’exploitation de l’énergie solaire et de réduire les coûts d’installation en associant deux appareils en un seul.

La question de la compatibilité avec votre système de chauffage existant

Les kits thermiques peuvent être utilisés en combinaison avec les chaudières à gaz, les chauffe-eau électriques, etc. La capacité de stockage de ces appareils doit être suffisante pour être associée avec dispositif solaire thermogénique.

Assurez-vous que le contrôle et la régulation du matériel de chauffage sont compatibles avec la nouvelle infrastructure. Ceci garantit une gestion optimale de l’énergie et une coordination entre les différents mécanismes. Vérifiez également que les capteurs, le réservoir, les pompes et les vannes correspondent au système existant. Des modifications peuvent être nécessaires pour permettre une installation correcte et fonctionnelle.

Les inévitables considérations budgétaires

Le tarif initial d’un kit thermique inclut le prix des capteurs, du réservoir et d’autres outils nécessaires à l’installation. Il peut varier en fonction de la taille du système et de la résistance des matériaux. Les équipements de qualité supérieure peuvent avoir un coût plus élevé. Ils offrent en général une meilleure performance et une durabilité accrue.

A LIRE :   Quels types de bâtiments solaires sont proposés par Arkolia Energies ?

L’un des principaux avantages d’un appareil thermogénique est la réduction des factures liées au chauffage de l’eau. Grâce à l’énergie gratuite du soleil, vous pouvez diminuer votre dépendance aux combustibles fossiles ou à l’électricité, ce qui permet de faire des économies sur le long terme.

Dans plusieurs pays, il existe des subventions gouvernementales, des crédits d’impôt ou d’autres incitations financières pour encourager l’installation de dispositifs thermiques. Ces aides contribuent à réduire le prix du système et raccourcir la période de récupération, ce qui améliore la rentabilité de l’investissement.

Installation et maintenance : ce qu’il faut savoir avant de faire votre choix

L’installation d’un kit thermique doit être effectuée par des professionnels qualifiés et expérimentés. Une évaluation préalable du site est nécessaire pour déterminer l’emplacement idéal pour les capteurs afin d’assurer une exposition maximale au soleil. Votre appareil doit être bien fixé sur un support solide, et les composants doivent être posés conformément aux normes de sécurité.

Une maintenance régulière est indispensable pour garantir l’efficacité et la durabilité de votre infrastructure. Ceci implique une inspection périodique pour détecter les accumulations de saleté, un contrôle des connexions et des éléments de circulation, ainsi que la vérification du fluide caloporteur et du mécanisme de vidange. Faites nettoyer les capteurs solaires quelques fois par an pour enlever la poussière et les débris.

Noémie autrice sur soutenir lecologie

Noémie Rousseau, Autrice sur soutenirlecologie.fr

En savoir plus sur Noémie Rousseau

Noémie à 27 ans et fait partie du collectif « Pour un réveil pour l’écologie » depuis ses 20 ans. Elle cherche à diminuer son empreinte carbone de manière quotidienne et cherche surtout à faire prendre conscience à chacun des dangers du réchauffement climatique pour que petit à petit les gens prennent conscience de l’importance de soutenir l’écologie.

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *