Comment obtenir un récupérateur d’eau gratuitement ?

par | Avr 22, 2024 | MAISON | 0 commentaires

Depuis quelques années, l’enjeu d’une gestion responsable des ressources en eau s’est amplifié. Concrètement, citoyens, collectivités et gouvernements ont décidé de multiplier les initiatives en faveur de la conservation de l’eau. 

Parmi ces initiatives, l’utilisation de récupérateurs d’eau de pluie s’est rapidement imposée comme une alternative économique et écologique. Autrefois, ce genre d’équipement pouvait coûter particulièrement cher pour les foyers modestes. Aujourd’hui, on peut l’avoir gratuitement. Découvrez ici les différentes manières d’y parvenir.

Comment obtenir un récupérateur d’eau gratuit ou à coût réduit ?

obtenir un récupérateur d'eau gratuit

Les collectivités locales jouent un rôle pivot dans l’impulsion de comportements respectueux de l’environnement parmi les citoyens. Elles mettent en place divers programmes incitatifs pour encourager la préservation des ressources en eau. Notamment, les récupérateurs d’eau de pluie sont promus à travers des aides financières significatives pour stimuler des pratiques durables. Voici un panorama des subventions disponibles en 2024, illustrant l’engagement des municipalités et des régions dans la lutte contre le changement climatique.

Lisez aussi : Comment obtenir des panneaux solaires gratuits en France ?

Dans l’Ardèche

L’établissement public territorial de bassin (EPTB) de l’Ardèche facilite l’acquisition de systèmes de récupération d’eau de pluie en subventionnant 80% du coût total, frais de livraison inclus, laissant seulement 20% à la charge de l’acheteur.

Dans le Rhône

  • Genay : Les résidents bénéficient d’une aide de 300 € pour l’installation de cuves enterrées de plus de 2000 litres.
  • Solaize : Une subvention de 500 € est offerte pour encourager l’installation de systèmes de récupération d’eau de pluie.
  • Mions : La municipalité prend en charge 50% des coûts pour les récupérateurs d’au moins 300 litres.

Dans le Morbihan

À Lorient Agglomération, chaque foyer peut recevoir 50 € pour l’achat d’équipements d’au moins 300 litres, soulignant l’engagement régional pour la conservation de l’eau.

Région Île-de-France

Sous le Plan de protection, résistance et adaptation au changement climatique (PRACC), la Région Île-de-France propose des subventions impressionnantes pour les installations de récupération d’eau de pluie : jusqu’à 20 000 euros pour les cuves enterrées et 10 000 euros pour les cuves hors sol, couvrant jusqu’à 50% du coût d’installation, avec une condition de capacité minimale de 5 m3 et 3 m3 respectivement.

A LIRE :   Créer des aires de jeux inclusives et accessibles pour tous les enfants

Bénéficiez des aides communales pour obtenir un récupérateur d’eau gratuitement

Dans certains départements, régions ou villes spécifiques, il est possible d’obtenir un récupérateur d’eau totalement gratuit ou alors de bénéficier de prise en charge pour favoriser les citoyens à cette pratique, voici quelques exemples ci-dessous.

  • Romagnat : Les citoyens qui installent des récupérateurs d’eau extérieurs de 300 litres minimum peuvent bénéficier d’une aide couvrant 40% des dépenses, jusqu’à un maximum de 100 euros.
  • Mions : Similaire à l’offre précédente, la municipalité couvre 50% du coût d’achat, avec un plafond de 50 euros.
  • Orléans Métropole : Pour un achat minimal de 56 euros pour des récupérateurs de 300 litres ou plus, un bon d’achat de 50 euros est offert.

Ces subventions montrent comment les initiatives locales peuvent être cruciales pour favoriser un mode de vie écologique. Pour les intéressés, il est recommandé de contacter la mairie locale ou de visiter les sites internet municipaux pour plus de détails et pour remplir les formulaires de demande en ligne, assurant ainsi l’adoption de solutions écologiques à domicile.

Découvrez aussi : Comment obtenir un lombricomposteur gratuitement ?

Quelles sont les étapes à suivre pour l’acquisition d’un récupérateur d’eau gratuit ou à moindre cout ?

étapes à suivre pour l'acquisition d'un récupérateur d’eau gratuit

Pour prétendre à l’obtention d’un récupérateur d’eau offert, certains critères d’éligibilité doivent être réunis par les demandeurs :

  • Statut du demandeur : la prime est accessible à tout individu jouissant d’un statut de propriétaire, de locataire ou occupant à titre gracieux.
  • Emplacement de l’installation : la cuve doit être mise en place au sein de la demeure principale qui se situe sur le territoire de la commune concernée.
  • Unicité de l’aide : le dispositif de subvention est conçu pour ne profiter qu’une seule fois à chaque logement.
  • Exigences de capacité : le volume minimal pour la cuve acquise doit être de 300 litres pour être admissible à l’aide.
  • Couverture financière : l’aide financière est réservée exclusivement à l’acquisition de la cuve collectrice d’eau pluviale. Il faut noter que les frais annexes tels que la main-d’œuvre ne sont pas inclus. De plus, l’achat doit se résumer à un seul article affiché à un prix global sur la facture.
A LIRE :   Quels sont les avis négatifs sur les pompes à chaleur ?

Les éléments tels que les supports ou les kits de raccordement, s’ils sont achetés séparément, ne bénéficieront pas de l’aide.

Parallèlement, il faudra suivre une procédure administrative et fournir des documents justificatifs précis :

  • Une lettre de sollicitation formelle à inclure dans votre dossier de demande.
  • Une facture originale et acquittée. Celle-ci doit clairement indiquer le volume de la réserve d’eau, le nom et l’adresse du fournisseur.
  • Justification de résidence.
  • Accord du propriétaire si vous êtes locataire du logement.
  • Preuve de l’installation comme une photographie à joindre au dossier.
  • Informations bancaires comme un RIB pour d’éventuelles transactions ou remboursements.

Une fois l’ensemble des pièces réunies, adressez votre dossier complet à la mairie de votre localité.

Cet article pourrait également vous intéresser : Comment obtenir un composteur gratuitement ?

Pourquoi il est nécessaire d’utiliser un récupérateur d’eau ?

L’intérêt que les ménages portent aux récupérateurs d’eau de pluie n’est pas un simple effet de mode. En effet, la collecte et l’utilisation de l’eau de pluie réduisent la dépendance envers l’eau traitée par les fournisseurs classiques. Par ricochet, cela engendre des économies substantielles sur la facture d’eau qui tombe chaque mois. 

De plus, l’emploi d’une eau moins calcaire et donc plus douce est bénéfique pour les plantes et réduit l’usure des dispositifs d’arrosage. C’est donc un avantage non négligeable dans les maisons disposant de jardins.

Sur un plan plus global, utiliser l’eau de pluie de manière responsable aide à gérer le pic de demande en eau dans les services municipaux. De manière concrète, cela évite les risques de manque d’eau et de surcharge des stations d’épuration. De plus, cette pratique limite l’imperméabilisation des sols en milieu urbain, ce qui diminue les risques d’inondations.

Noémie autrice sur soutenir lecologie

Noémie Rousseau, Autrice sur soutenirlecologie.fr

En savoir plus sur Noémie Rousseau

Noémie à 27 ans et fait partie du collectif « Pour un réveil pour l’écologie » depuis ses 20 ans. Elle cherche à diminuer son empreinte carbone de manière quotidienne et cherche surtout à faire prendre conscience à chacun des dangers du réchauffement climatique pour que petit à petit les gens prennent conscience de l’importance de soutenir l’écologie.

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *