Quels sont les inconvénients d’un hôtel à insecte ?

par | Avr 27, 2024 | MAISON | 0 commentaires

Alors que les notions d’écologie et de protection de l’environnement prenne de plus en plus de place dans notre quotidien, les hôtels à insectes sont vendus comme une bonne action à mettre en place pour crée un foyer de faune miniature valorisant la biodiversité de notre jardin. Petit, gros, esthétique.. les magasins de jardinage et le web regorge d’hôtel à insecte sous toute les formes, parfois pour des prix exorbitants.

Mais alors que valent-t-ils vraiment ? Sont-ils de fausses bonne actions ?

L’HÔTEL À INSECTE, UNE FAUSSE BONNE IDÉE ?

Les hôtels à insectes sont parfois contradictoire. Destiné à favoriser la multiplication des espèces et assurer leur bien-être durant les périodes hivernales et la sécheresse estivale, ils peuvent se révéler être inutile, voir néfaste pour la biodiversité de votre espace vert.

▷ Favoriser la vulnérabilité face aux prédateurs.

En effet, une fois mis au point, votre hôtel à insecte ne va rarement attirer la convoitise d’une seul et même espèce. La prolifération des différentes familles d’insectes au sein d’un même foyer va favoriser certaines espèces au détriment d’autres. Cela affecte sur le plan générale la santé de votre jardin par la surpopulation d’insectes potentiellement nuisibles et affectant le développement d’autres espèces importantes au bon fonctionnement de la biodiversité.

▷ Favoriser les parasites et maladies

Les niches de larves issus de diverses espèces et la surpopulation au sein de l’hôtel exposent ses habitants à des parasites, des bactéries et des maladies qui finiront par escompter l’effet inverse : la destruction des espèces.

▷ Localisation

La mortalité des espèces peut aussi être favoriser par l’emplacement de votre hôtel à insecte. Éloigné des milieux riches en verdures et en boisement, les insectes mourront face à la durée des déplacements et au manque de nourriture.

A LIRE :   L'intérêt écologique d'installer une serre dans son jardin

▷ Les insectes « nuisibles »

Même si dans leur milieu naturelle, chaque insecte à son rôle à joué, certaines espèces comme les guêpes peuvent attiser notre mépris.

Ces « nuisibles » peuvent facilement s’intégrer et se développer dans un hôtel à insecte, vous exposant au risque de piqûre ou d’allergie. Pour rappel, une guêpe ne pique que quand on la cherche ! Elles sont attirées uniquement par le bois.

▷ Entretien et responsabilité

Pour finir, installer un hôtel à insecte dans son jardin n’est pas un geste anodin.

Son entretien régulier est essentiel, ce qui demande un investissement en temps et en effort. Le plus gros danger auquel il est exposé est nous-même. Sa détérioration peut facilement causé par un groupe d’enfant maladroit ou un chat curieux. C’est à nous de le placer dans un endroit stratégique à l’abri des dangers.

NOS CONSEILS POUR UNE MEILLEURE UTILISATION DE L’HÔTEL À INSECTE

Les hôtels à insectes peuvent être utilisés favorablement si l’on possède les bonnes informations entres nos mains.

Dans les grandes espaces verts, les abris des insectes et leur principale source de nourriture sont les bois morts, leurs troncs, leurs souches et leurs écorces.

Installer un hôtel à insecte dans un emplacement dépourvus de nourriture n’est d’aucune utilité. Un jardin trop « propre » est souvent synonyme de mort.

Pour stimuler l’insertion d’insectes dans notre jardin, il faut tout d’abord leur offrir un environnement propice avec des zones de fortes densité végétale et une diversité de milieux (plantes locales, taillis..).

Les plantes sont un atout majeur, convoités pour leur nectar, leur diversité assurent la venue d’insectes variés et bénéfique à la santé du jardin ! N’hésitez pas à répartir dans l’espace des petits logements naturelles : petits tas de bois mort, de tailles, de pierres..

A LIRE :   Comment obtenir un lombricomposteur gratuitement ?

COMMENT CHOISIR SON HÔTEL À INSECTE ?

hotel à insectes

Voici les critères à prendre en compte avant d’acheter ou de construire son propre hôtel à insecte :

Les matériaux

Fuyez les matériaux traités au risque d’intoxiquer vos hôtes.

Privilégier la paille, le bois, les tiges de bambous, les pots de fleurs retourner et rempli de foin, les planchettes de bois entassées derrière des plaques de métal, les bûches percées, les fagots de tiges à moelle, les briques, ou encore les planchettes bien abrités et rapprochées. Vous pouvez diversifiez les matériaux tout en les séparant afin d’attirer plusieurs espèces complémentaires.

Dimensions

Pour assurer la séparation des différentes espèces d’insectes au sein de votre hôtel, vous devez aménager des espaces cloisonnées de différentes tailles. Regrouper les petits trous ensemble et faite de même pour les grands. Sa profondeur doit être situé entre 10 et 40cm. Le fond doit être complètement cloisonné.

OÙ PLACER SON HÔTEL À INSECTE ?

→ La façade de l’hôtel doit être orientée au sud ou à l’est.

→ Pour assurer la ventilation, surélevée votre hôtel à plus d’un mètre du sol.

→ Placer le à l’abri des intempéries, contre un mur ou une haie destinée à le protéger.

→ Éviter les endroits à proximité d’un éclairage fort, type lampadaire.

En somme, les hôtels à insectes peuvent être de bons outils pour valoriser la faune miniatures à l’échelle de votre jardin, uniquement si vous respectez les consignes à appliquer et que vous en prenez-soin. N’oubliez pas de disposer des boules de graisse dans vos arbres cet hiver, afin de participer également au bien-être des oiseaux !

Noémie autrice sur soutenir lecologie

Noémie Rousseau, Autrice sur soutenirlecologie.fr

En savoir plus sur Noémie Rousseau

Noémie à 27 ans et fait partie du collectif « Pour un réveil pour l’écologie » depuis ses 20 ans. Elle cherche à diminuer son empreinte carbone de manière quotidienne et cherche surtout à faire prendre conscience à chacun des dangers du réchauffement climatique pour que petit à petit les gens prennent conscience de l’importance de soutenir l’écologie.

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES

Comment construire une maison écologique ?

Comment construire une maison écologique ?

Construire une maison écologique est désormais une priorité essentielle, impulsée par la nécessité de réduire les émissions de carbone et de répondre efficacement à la crise climatique. La France, avec son objectif de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *