Comment fabriquer soi même un composteur à 3 compartiments ?

par | Nov 23, 2023 | RECYCLAGE | 0 commentaires

Les composteurs à trois compartiments sont très pratiques par rapport aux composteurs classiques que l’on peut acheter dans des magasins de jardinage. L’espace de stockage est beaucoup plus grand et en plus cela te permet de facilement faire ton propre terreau pour ton jardin, avec également un espace de stockage.

Ce type de composteur est assez simple et rapide à fabriquer, vous pouvez le faire en bois par exemple afin de garder un coté écologique et nature dans votre jardin.

Dans cet article, nous allons vous montrer étape par étape comment fabriquer votre propre composteur à 3 compartiments avec un tout petit budget.

Qu’est-ce qu’un composteur à 3 compartiments ?

Vous connaissez tous un tas de compost. Mais si l’on veut faire passer son jeu de compostage au niveau supérieur, on ne peut pas se passer d’un composteur à 3 compartiments. Il est facile à utiliser et donne tout simplement de bons résultats. Comme son nom l’indique, il est divisé en 3 compartiments. Ceux-ci représentent 3 niveaux de décomposition de la biomasse. Voici d’abord un bref résumé du fonctionnement de ce composteur :

Compartiment 1

Dans le premier compartiment, le plus grand, on place les déchets frais. Il s’agit par exemple de tout ce qui est produit dans la cuisine et qui n’a pas été traité ou pollué. En outre, l’idéal serait que ces déchets soient d’origine végétale. Mais on peut aussi y mettre des déchets du jardin.

Compartiment 2

Après quelques mois ou un an, le compost préparé est transféré du premier compartiment vers le second. La décomposition finale peut alors commencer et d’autres grandes parties de la biomasse peuvent se décomposer. La manière la plus simple est de tout déplacer à l’aide d’une pelle. De plus, toutes les parties du compost sont encore une fois mélangées et aérées, ce qui favorise également une décomposition uniforme.

Dans le même genre, les composteurs rotatifs sont généralement à deux compartiments, ou à double entrée, ce qui permet de mettre en place un fonctionnement similaire.

Compartiment 3

Après un autre cycle, le tout est transféré d’un compartiment à l’autre, de sorte que le compost se transforme en terreau dans le dernier et troisième compartiment et peut ensuite être épandu.

Le principal avantage du composteur à 3 compartiments est donc le recyclage complet de votre compost puisque vous pouvez le transformer en terreau, vous n’avez donc pas besoin de vider votre composteur puisque le cycle se régule naturellement dans les 3 compartiments.

Le composteur à 3 compartiments est donc parfait pour produire du terreau de qualité à partir de déchets frais tout en respectant les cycles de décomposition de la biomasse. A noté qu’à partir de 2024 en France, une nouvelle loi va rendre les composteurs obligatoires dans les maisons avec jardins et un composteur collectifs sera installé dans les quartiers / résidences. Grâce à cette nouvelle réforme, vous pouvez également demander un composteur gratuitement à votre mairie ou à votre déchetterie.

Ou placer votre composteur à 3 compartiments ?

composteur avec 3 grands compartiments

Lors du choix de l’emplacement de votre composteur, il faut tenir compte de certaines choses, car il est ensuite difficile de déplacer le composteur.

A LIRE :   Peut-on mettre de la viande dans le compost ?

Il est particulièrement important qu’il ne soit pas placé en plein soleil, sinon il risque de se dessécher en été. Il ne doit pas non plus être trop exposé au vent. Pour réduire les trajets, il est également conseillé de le construire près d’un de vos chemins, car selon vos habitudes, vous vous y rendrez au moins une fois par jour.

Il serait judicieux de le placer sous un arbre. Celui-ci n’offre pas seulement une protection, mais crée aussi un climat agréable qui favorise la mise en œuvre et évite ainsi que le compost ne sèche trop vite. Si vous n’avez pas la place d’installer votre composteur dans votre jardin, n’oubliez pas que depuis début 2024, les villes mettent à disposition des composteurs publics, voici par exemple la liste de meilleures adresses de composteur public à Paris.

Comment construire un composteur à 3 compartiments ?

Pour commencer, il n’y a pas de solution miracle. Tu peux utiliser les matériaux que tu as chez toi. Que ce soit des planches, des palettes, du métal ou même des pierres. Tous ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais tous peuvent fonctionner. Tu peux donc remplacer les matériaux utilisés dans ce guide par ceux dont tu disposes. La structure de base reste la même.

Attention tout de même concernant le volume de votre composteur, il faut fabriquer un composteur adapté à votre production de déchets. Pour un couple de 2 personnes ou une famille de 6 personnes par exemple, la taille du composteur recommandée n’est pas la même.

Étapes de la construction du composteur à 3 compartiments :

  • Rassembler les tiges et les planches
  • Construire le mur arrière
  • Construire les parois latérales
  • Ameublir légèrement le sol
  • Placer les parois intermédiaires et la façade
  • Remplir la première chambre.

La structure de base est un rectangle de 3m x 1,20m. La hauteur des parois est d’environ 1,2 m. Ce rectangle est divisé en trois compartiments par deux parois intermédiaires, qui sont de plus en plus petits. La paroi avant est un peu plus basse afin de pouvoir mieux remuer le contenu du composteur. La taille des compartiments diminue donc de plus en plus, car la biomasse, c’est-à-dire les déchets, se décompose et perd donc du volume.

Nous avons construit la paroi arrière (environ 3m) et les parois latérales avec des tiges de noisetier. Celles-ci ont l’avantage d’être faciles à tirer et de laisser passer l’air dans le compost grâce aux nombreuses fentes.

Construire soi-même un composteur pour 0€

composteur 3 compartiments DIY

Pour fixer les tiges de noisetier, nous avons toujours enfoncé deux tiges l’une à côté de l’autre dans le sol et avons aligné les tiges entre elles. Pour donner à l’ensemble la stabilité nécessaire, nous avons également attaché les supports ensemble avec du fil de fer. Si tu veux voir exactement comment nous avons réalisé cela, je te conseille de regarder la vidéo en lien ci-dessus.

Nous avons fabriqué les cloisons et la façade avec de vieilles planches, la fixation est la même. Il n’est pas nécessaire que tout s’adapte à 100%, d’une part parce que l’air doit arriver au composteur et d’autre part parce qu’il n’est pas grave que le contenu des compartiments se mélange légèrement. Néanmoins, dans la mesure du possible, cela ne devrait pas se produire.

Pour finir, nous avons raccourci toutes les routes et les planches qui dépassaient de manière à ce qu’elles soient bien droites.

A LIRE :   Où jeter les capsules Nespresso tout en respectant l'écologie ?

Nous avons utilisé pour cela :

  • env. 18 planches de 1,20m
  • 5 planches de 3 m
  • 75 perches de noisetier de 1,20m
  • 25 perches de noisetier de 3m

Pour les matériaux, tu peux choisir librement

Si tu ne peux pas recourir à tes propres tiges de noisetier, le composteur peut bien sûr être construit entièrement en planches. Il faut également veiller à ce qu’il soit posé sur un sol nu, car c’est le seul moyen pour que les micro-organismes importants du sol puissent pénétrer dans les matières à composter.

Il est en outre conseillé de mélanger au début le compost avec un peu de terre à compost provenant d’un compost déjà existant, afin d’avoir une certaine quantité de micro-organismes pour démarrer. Pour une construction, le bois ou les palettes sont clairement recommandés, en revanche si tu souhaites acheter un composteur déjà fabriqué, le choix entre un composteur en bois ou en plastique est plus difficile.

Quelques exemples de composteur à 3 compartiment DIY

Découvrez ci-dessous quelques exemples de projet de composteurs à 3 compartiments fabriqués par des particuliers à partir de bois, de pierre ou autres….

Exemple composteur 3 compartiment DIY bois
Exemple composteur 3 compartiments DIY palette
composteur 3 compartiments couvert

Comment bien composter ?

Il faut d’abord savoir ce qui peut être mis dans un composteur et ce qui ne peut pas l’être. Ce sont surtout les déchets du jardin et de la cuisine qui entrent en ligne de compte. Par exemple, les restes de légumes ou les parties de plantes du jardin. Tant qu’ils n’ont pas été traités avec des pesticides ou autres, ils peuvent être mis dans le composteur.

Ces pesticides auraient sinon une influence négative sur la décomposition. Il faut également veiller à ce que les mauvaises herbes n’aient pas encore formé de graines. Celles-ci sont en partie tuées par les températures élevées du composteur, mais cela n’est pas garanti.

Bien sûr, il ne faut pas non plus mettre dans le compost des choses non naturelles, comme du bois traité ou des pièces en plastique. En effet, tout cela est ensuite rejeté dans le jardin. Tu trouveras ici une petite liste de ce qui peut ou ne peut pas être mis dans le composteur :

Ce qui peut être mis dans le composteur

  • Déchets de jardin non traités
  • Restes de légumes
  • Coquilles d’œufs
  • Marc de café
  • Paille
  • Tontes de gazon
  • Déchets de cuisine
  • Bois non traité (broyé)
  • Fruits d’agrumes

Ce qu’il ne faut pas mettre dans le composteur

  • Viande
  • Poisson
  • Os
  • Bois traité
  • Cuir
  • Papier / carton
  • Cendres (seulement en petites quantités)
  • Restes de légumes et de fruits arrosés

La variété est très importante pour faire un bon compost

Outre les différents matériaux, leur composition est également importante pour un bon compostage. Elle doit être aussi hétérogène que possible. Outre les déchets ayant des rapports C/N différents, leur densité et leur quantité doivent être aussi variées que possible, car c’est la seule façon d’obtenir un compost sain.

On reconnaît d’ailleurs un compost sain à l’absence d’odeur, mais si c’est le cas, c’est probablement dû à un mauvais chargement ou à un manque d’air ou d’oxygène.

Pour que le compost soit toujours suffisamment humide, même en été, il peut et doit être régulièrement arrosé afin de maintenir un degré d’humidité suffisamment élevé.

Noémie autrice sur soutenir lecologie

Noémie Rousseau, Autrice sur soutenirlecologie.fr

En savoir plus sur Noémie Rousseau

Noémie à 27 ans et fait partie du collectif « Pour un réveil pour l’écologie » depuis ses 20 ans. Elle cherche à diminuer son empreinte carbone de manière quotidienne et cherche surtout à faire prendre conscience à chacun des dangers du réchauffement climatique pour que petit à petit les gens prennent conscience de l’importance de soutenir l’écologie.

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES

Comment recycler des CD ?

Comment recycler des CD ?

À l'ère du numérique, beaucoup d'entre nous accumulent des CD qui ne sont plus utilisés. Plutôt que de les laisser s'entasser ou de les jeter de manière non écologique, il existe des méthodes efficaces pour les...

Comment recycler les bouchons en liège ?

Comment recycler les bouchons en liège ?

Dans un monde de plus en plus conscient de l'importance du recyclage pour la préservation de notre environnement, les bouchons en liège se présentent comme une ressource précieuse et entièrement naturelle. Non...

Peut-on mettre des ananas dans le compost ?

Peut-on mettre des ananas dans le compost ?

L'intégration des ananas dans le compost est une pratique qui, bien que bénéfique, requiert une attention particulière. Les ananas, avec leur forte acidité et leur chair fibreuse, présentent des défis mais aussi des...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *